AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [16 Sept] Quand l'esprit s'évade... [PV Anastasia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



& More About You
Amour:
Relations:
Moral:
100/100  (100/100)

MessageSujet: [16 Sept] Quand l'esprit s'évade... [PV Anastasia]   Mar 7 Avr - 15:53

16 Septembre, après les cours.

- Tu rentres dans la tour de Gryffondor ou tu veux qu'on reste ici?
- Je vais aller à la bibliothèque.
- Mais pourquoi?
- Les devoirs ne se feront pas tout seuls!, répliqua-t-elle sèchement.
- Annaëlle on a pas de devoirs!

La jeune fille se contenta d'hausser les épaules avant de passer le parc d'un air distrait. Elle venait de fausser compagnie à une Poufsouffle qui avait cours de botanique avec elle. Annaëlle ne voulait pas se promener. Et encore moins rentrer dans la salle commune où beaucoup d'élèves devaient déjà être présents. Non, elle voulait pouvoir panser ses blessures sans que personne ne se doute que son coeur venait d'être briser. En fait cela faisait un peu plus d'un mois que plus rien n'allait dans sa vie sentimentale.


Flash back.

-Annaëlle, tu m'aides à me mettre de la crème solaire dans le dos.

Silence.

-Anna?
-Hein? Euh oui, oui, bien sûr.
-Qu'y a-t-il ma chérie?

La mère d'Annaëlle avait de suite compris que sa fille n'était pas dans son état normal. Non seulement elle ne disait rien mais en plus son humeur se dégradait de jour en jour. On était fin juillet et c'était la fin des vacances . Bientôt Annaëlle allait retrouvé l'Angleterre pour y passer le mois d'août. La jeune anglo-tunisienne avait une tout autre envie. Rester dans son deuxième pays, son pays du coeur. Bien sûr Anastasia, sa meilleure amie, lui manquait beaucoup. Mais en partant d'ici s'était un bout de son coeur qui s'en allait aussi. Mais surtout comment allait-elle survivre loin de Lotfi. Lotfi, qu'elle aimait maintenant depuis deux ans.

"On est ensemble Anna. Pour toujours." Il avait cet air convainquant et cette sincérité qui rassuraient Annaëlle. La distance n'était pas un problème pour Lotfi. Loin de là. Il l'aimait et faisait plein de projet d'avenir avec elle. Enfin c'était ce qu'il disait...


Fin du flash-back.


Bibliothèque

Annaëlle avait donc choisi la bibliothèque pour ne pas avoir à parler. Elle réflechissait beaucoup ces derniers temps. Elle n'avait que 18 ans et des rêves plein la tête. Mais surtout elle n'avait jamais été une fille qui n'arrivait pas à se fixer. Elle, elle voulait du concret. Simplement pouvoir avancer en sachant ce qui l'attendait. On lui disait souvent qu'elle faisait plus que son âge mentalement. Mais ce n'était pas vrai. Sa naïveté était toujours bel et bien présente. Comme une gamine.

Annaëlle prit un livre au hasard et alla s'asseoir par terre, dans le fin fond de la bibliothèque. Etre tranquille. Son esprit s'évada une nouvelle fois. Elle se rappelait cette lettre que Tchoukette sa chouette lui avait apporté au plein milieu du mois d'août. La lettre venait de France et était écrite en mauvais anglais. Malgré cela, la demoiselle avait compris les sens des phrases. Son Lotfi, son soit disant amoureux fidèle, la trompait et cela depuis le début.

S'en était suivi une longue correspondance entre elle et le tunisien. Mais, malgré toutes les belles paroles de Lofi, la jeune Gryffondor n'arriva pas à le pardonner. Elle l'aimait, croyait ne pas pouvoir s'en passer mais elle ferait avec. 23 août, son histoire était terminée. A jamais. Elle avait cependant gardé la dernière lettre de Lotfi et la bague qu'il lui avait offerte dans son sac. C'était précieux et suivait partout Annaëlle.

La jeune fille rentra donc à Poudlard et comme à son habitude, elle fit comme si de rien n'était, ne se confiant pas. Même pas à Anastasia. Non. Elle n'était pas prête. Elle se sentait trop vulnérable. Et elle mordait de plus en plus les personnes qui l'entourait, se disputait pour la moindre broutille. Oui, Anna était à fleur de peau.

Une main passée dans ses cheveux, Annaëlle continuait à rêvasser. N'importe qui aurait pu être à ses côtés que la demoiselle n'aurait rien vu. Elle ne voyait même pas que son livre était à l'envers....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



& More About You
Amour:
Relations:
Moral:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [16 Sept] Quand l'esprit s'évade... [PV Anastasia]   Mer 8 Avr - 11:12

    Nous étions le 16 septembre. Il y avait maintenant 2 jours, qu'elle avait eu sa confrontation avec son frère bien aimé, Russlan. Ce n'était pas un souvenir agréable, elle ne souhaitait donc pas y repenser. Pourquoi vivre, si la vie était aussi fade et sans intérêt ? Cette vie qui n'est parsemé que de mauvaises et horribles surprises. C'était décidé, elle allait désormais profiter de la vie comme jamais. Après tout, la mort peut surgir à n'importe quel instant. On pouvait prendre sa vie à un moment ou un autre et elle pourrait le regretter plus tard. Il n'y avait aucun intérêt à rester recroqueviller dans sa coquille, toute seule dans son coin. Le Soleil était présent, les cours étaient finis, que demander de plus ? C'était parfait. Du moins en apparence. Mais cela suffisait pour la jeune Solovievna.

    La jeune fille glandouillait seule dans sa chambre. Elle était fatiguée, exténuée. Elle aurait bien voulu courir et se jeter dans le lac, juste pour se rafraichir. Mais elle n'en avait pas la force. Et puis, quoi de mieux que de ne rien faire ? Cela a ses avantages ! Elle réfléchissait, elle regardait tout ce qui se passait autour d'elle. Nastia entendit le vacarme incessant dans le dortoir, mais elle y était habituée. Il n'y avait pas un seul jour, sans lequel une dispute avait lieu. Heureusement, elle n'avait jamais rien à voir avec tout ça. Elle se décida enfin à se lever, parce qu'elle commença petit à petit à s'ennuyer. Elle réfléchissait, qu'allait-elle faire aujourd'hui ? Allez quelques temps, elle s'amuserait et puis après au boulot ! Il fallait quand même pas oublier les devoirs qu'elle se tapait malheureusement chaque jour.

    Bon, c'est peut-être bien de vouloir s'éclater, mais que pouvait-elle faire ? Il y avait jamais de bien excitant à faire à Poudlard. Tant pis. Elle décida alors d'aller dans les cuisines de Poudlard, elle se goinfrerait, les elfes étaient toujours aimables et serviables. Nastia descendit les escaliers à petit pas et vint finalement dans le palais de la nourriture. La jeune Gryffondor y avait déjà été une ou deux fois mais c'était il y a longtemps et puis elle n'avait jamais remarqué à quel point cette cuisine était grande, pourtant il le fallait bien pour pouvoir caser tous ces elfes ! La demoiselle s'installa à une table et vit un elfe apparaître. Il lui proposa quelques desserts, mais ce n'était pas suffisant, elle souhaitait un buffet entier ! Ce que les elfes lui servirent immédiatement. Toute cette nourriture placée devant elle, c'était comme un rêve. Allez c'est parti ! Elle mangea durant une bonne petite heure. Son ventre était tellement remplie qu'elle n'avait plus la force de bouger. Anastasia remercia ses cuisiniers et avec courage, elle remonta dans sa chambre se coucher quelques instants. Elle remarqua alors qu'il ne lui restait plus beaucoup de temps et qu'il était temps de faire ses devoirs. Nastia s'installa sur son bureau, assez concentrée. Elle prit son crayon lorsqu'elle entendit un brouhaha. Encore une de ces disputes insensées ! Elle ne serait pas tranquille ici et décida d'aller à la bibliothèque.

    Little N ne voulait pas bouger mais la bibliothèque était réputée pour être un endroit calme et silencieux. C'était normal après tout. Elle prit l'ensemble de ses affaires - fournitures, manuels, etc ... - et se dirigea vers la Bibliothèque. Le chemin dura dix bonnes minutes, l'établissement était assez grand et il y avait un long chemin à parcourir entre la bibliothèque et son dortoir. Lorsqu'elle arriva enfin, elle fut assez étonnée. Il y avait beaucoup de monde, heureusement qu'une femme rappelait à l'ordre sans cesse pour éviter le moindre bruit. Recherchant la tranquillité au maximum, Nastia se rendit au fin fond de la Bibliothèque.

    Avec ses affaires à la main, elle parcourut toute la bibliothèque et aperçu sa meilleure amie, Annaëlle ou Anna-Chou comme elle aimait l'appeler. Cette dernière avait un an de plus qu'elle, mais cela ne faisait que les rapprocher. Elle considérait Anna comme sa propre soeur, elles étaient proches et très complices. Elle lui confiait tout - tout sauf ses peines de coeur qu'elle préférait garder pour elle - et partageait ses bons moments avec elle. Nastia savait depuis longtemps que cela n'allait pas dans le coeur de son amie, mais elle préférait se taire pour laisser Anna tranquille. Si elle voulait lui en parler, alors elle le ferait elle même mais Nastia ne souhaitait pas l'obliger à révéler ses peines. Nastia s'installa alors auprès de son amie, comme si de rien n'était. Elle voyait qu'elle était plongée dans ses rêves. Elle l'interpella alors.

    « Anna-Chou ! Ca va bien ? Qu'est-ce que tu fais ? »
Revenir en haut Aller en bas
 
[16 Sept] Quand l'esprit s'évade... [PV Anastasia]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lorsque le corps ,n'est pas occuper notre esprit s'évade...loin...très loin[A archiver]
» INTRIGUE [Sept.] Quand Seamus cesse d'y croire...
» -Claire-"Tout homme s'enrichit quand abonde l'esprit" Serdy forever.~
» [FIN] Tout homme s'enrichit quand abonde l'esprit, Luna Lovegood.
» Quand le regard saigne, l'esprit renaît. [Lenka Xil'Naälhyr]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
||R.e.n.a.i.s.s.a.n.c.e|| :: ||H.o.r.s. J.e.u|| :: ▬Remember the good times;-
Sauter vers: